jeudi 24 janvier 2013

L’acteur indien Dara Singh est décédé (le 12 juillet 2012)

Article du journal Le Mauricien

Dara Singh, célèbre acteur du cinéma indien et champion de catch, est décédé tôt ce matin à Mumbai. Âgé de 84 ans, Dara Singh avait été admis au Kokilaben Dhirubhai Ambani Hospital le 7 juillet à la suite de troubles cardiaques. Il avait été ensuite soumis à des sessions de dialyse; mais son état s’est grandement détérioré hier et il est mort d’insuffisance respiratoire et cardiaque. Son fils Vindoo et sa famille étaient à ses côtés lorsqu’il a rendu son dernier soupir.


Dara Singh Randhara est né le 19 novembre 1928 dans le village de Dharmuchak Amritsar au Pendjab. Il a visité plusieurs pays et a défendu son titre de champion du monde de catch. Dara Singh a pris sa retraite en 1983, invaincu. Il a remporté le titre Rustam-e-Hind pour ses prouesses et a interprété des rôles dans les films Rustom-E-Bagdad, Sher Dil, Mera Naam Joker, Dharam Karam entre autres. Il a été vu à l’écran pour la dernière fois dans Jab We Met en 2007. Dara Singh était également célèbre pour les séries télévisées et dans le rôle de Hanuman dans Ramayana.

Pour rappel, Dara Singh avait effectué un bref séjour à Maurice dans les années 70 dans le cadre d’un tournoi de catch au stade Guy-Rozemont, à Candos.

Source : rubrique nécrologie du journal Le Mauricien

Quelques images de ce champion :
(mensurations officielles d'après Wikipédia : 1m88, 132kg ... qu'il faut peut-être ramener à 1m83 et 122kg selon l'exagération standard utilisée par les promoteurs de catch; titres : Rustam-E-Punjab puis Rustam-E-Hind en lutte traditionnelle pehlwani appelée aussi kushti/kouchti), et détenteur du "Canadian Open Tag Team Championship" en catch professionnel) :



1 commentaire:

  1. Il faut notamment retenir de l'article que "Dara Singh avait effectué un bref séjour à Maurice dans les années 70 dans le cadre d’un tournoi de catch au stade Guy-Rozemont, à Candos". Or, les témoins de l'époque avaient associé ce combat à une pratique ancienne répandue à Maurice (et dans d'autres lieux de l'Océan Indien) connue sous le nom de "kalipa". S'agit-il du style de lutte indo-pakistanais connu sous les noms de pehlwani ou kouchti ? Ou un autre style traditionnel propre à l'île Maurice ? Il faudra demander aux anciens.

    RépondreSupprimer